a la recherche de l'Interiority

avec

SANDRA AZZAM

workshop en francais - 2 Avril 2017

09:30 - 12:30

Par ces temps de turbulences, se donner un moment d'intimité en réintégrant la dimension du corps par des gestes simples, sans contrainte d'objectifs à obtenir, dans la plénitude du souffle.

 

La forme de travail corporel que je propose vise à trouver une harmonie et une sensation de plénitude indépendante des circonstances (réunification du corps, du cœur et de l’esprit);

C’est en expérimentant qu’il est possible d’arriver au cours de yoga en étant identifié à son corps de souffrance et de ressortir un moment après dans une toute autre disposition d’esprit, le cœur léger et l’esprit clair que l’on peut mettre en cause très concrètement l’amalgame que nous faisons habituellement entre situations douloureuses et souffrance.

Non pas parce que vous l’avez lu ou entendu dire par tel ou tel sage, mais parce que vous l’avez vécu intimement ; la possibilité de se retrouver heureux au cœur même d’un marasme émotionnel permet de pressentir l’expérience de la libération et de réaliser qu’elle est une réalité et non une simple croyance. 

Partant de l’idée que « la libération c’est la détente de toutes les tensions, physiques, émotionnelles et mentales » (Swami Prajnanpad), l‘accent va être placé sur la détente. Ce n’est que par la détente physique que l’on accède à une sensation plus fine et plus subtile de son corps.

 

Ceci dit, il est souvent étonnant de se rendre compte que cette pratique du corps est plus physique qu’elle ne le paraît au premier abord. Si la priorité, dans cette appproche gestuelle n’est « pas de faire, mais de défaire », il y a aussi tout un travail de reconstruction musculaire qui va rendre accessible et même confortable, avec le temps la posture assise. Il s’agit plus spécifiquement de renforcer la musculature profonde, mais certaines postures renforcent aussi la musculature de surface.

Bref, c’est un travail complet du corps physique mais dont l’objectif n’est pas d’être plus beaux, plus musclés ou plus jeunes mais bien d’expérimenter à partir du corps et de la respiration un état d’être situé au delà la dualité et donc de tout qualificatif. Il ne s’agit pas simplement de se sentir « bien » ou « mal « mais de se sentir simplement vivant. 

 

Une séance de hatha-yoga offre une désincrustation de toutes les scories accumulées tant physiquement que psychiquement ; elle permet d’habiter son corps autrement, plus largement, plus librement et de retrouver son énergie vitale.

 

 

 

SANDRA AZZAM

 

Après des années où j’ai cumulé les fonctions de directeur de la formation d ‘enseignants de yoga pour Yoga 7 et d’experte pour les examens de la Fédération Suisse de Yoga et des décennies d’expérience personnelle du hatha-yoga à travers divers enseignants, mon approche du travail corporela évolué. Tenant compte de connaissances antomiques et physiologiques précises et des postures de yoga traditionnelles, j’ai peu à peu créé un vocabulaire gestuel personnel.

J’ai été formée par Anne Brügger qui était elle-même danseuse et son approche du yoga ouvrait au mouvement, à la recherche du geste juste, c’est donc tout naturellement que ma manière de travailler le corps utilise des gestes reliés entre eux par une forme fluide et dynamique.

Et lorsqu’il y a posture immobile, il ne s’agit pas de « prendre la posture » mais d’y entrer avec humilité » en la laissant « infuser » et nous transformer physiquement, émotionnellement et mentalement.

Le corps n’est jamais forcé à la recherche de la performance, mais le lien entre le geste et la respiration est privilégié.

Il est vrai que la respiration est un lien précieux entre le corps et l’esprit et que lorsque l’on se met à l’écoute de son souffle, une autre dimension se découvre. : le souffle est le véhicule de l’esprit, le cheval de la conscience ; et c’est par lui et en lui que nous pouvons accéder à l’origine de notre humanité.

 

L’un des aspects qui me tient aussi spécialement à cœur est de proposer des attitudes gestuelles  adaptées à nos corps d’occidentaux moyens, n’ayant ni la même morphologie, ni la même alimentation que les corps des yogis hindous, tout en conservant la composante spirituelle inhérente à un yoga digne de ce nom.

Il n’est donc pas nécessaire d’être souple pour participer à un cours de yoga, mais d’avoir envie de se rencontrer plus intimement ; en effet, cette pratique développe l’intériorité et la conscience tout autant qu’elle nous maintient en bonne santé.

 

PRIX

  • CHF 70.- pour les non-membres (toutes personnes n'ayant pas le passe "Accès et Durée Illimité"

Ce workshop est disponible à la vente avec les passes standards du site web.

  •  CHF 50.- pour les membres en possession de le passe "Accès et Durée Illimités"

Tous les membres ont reçus un email contenant le lien pour l'achat de ce passe en ligne (Attention il n'est pas accessible sur le site web).

Pour tous les nouveaux membres, veuillez me contacter par email pour avoir accès à ce lien.