A PROPOS DU YOGA en general

En occident, le « Yoga » se réfère principalement à une pratique de postures physiques (asanas), se concentrant également sur la respiration en tant que technique pour calmer l’esprit. C’est une discipline qui s’apparente au Pilates, QI Gong, Tai Chi etc...

Alors que nous nous concentrons sur les bénéfices qu’apportent le yoga à notre santé, il est intéressant de savoir que techniquement, cette pratique physique n’est que l’une des 8 étapes que le yoga propose pour atteindre « l’illumination ». Les 7 autres étapes mettent plus l’accent sur le perfectionnement de notre personnalité et de notre comportement, vis à vis de nous même, de la société dans laquelle nous vivons et envers l’univers entier.

Le terme « Yoga » est dérivé de la définition littérale d' « atteler ensemble » des chevaux ou des boeufs, mais est devenu applicable à « l'attelage » du corps et de l'esprit. Une compréhension plus globale du terme « Yoga » par rapport à sa définition littérale, comprend une pratique spirituelle, qui a pour but de transformer le corps et l’esprit.

Etant donné que le Yoga existe en Inde depuis plus de 5000 ans, il y a des milliers de livres dédiés exclusivement à définir ce qu’est le « Yoga ». En effet, l’une des plus grande joie à devenir un/e yogin/i est qu’il existe toujours quelque chose de nouveau à découvrir. Je ne peux donc pas rendre justice au Yoga en quelques paragraphes, mais vous encourage vivement à débuter votre propre aventure !

Ceci dit, ne vous sentez pas repoussé par les origines spirituelles du yoga. La pratique est ouverte à tous et il n’y a aucun risque d’endoctrinement ou de conflit avec d’autres croyances. Un cours typique en occident implique des exercices de respiration, un travail physique et un moment de méditation. Pour plus d'information sur les bénéfices relatifs à votre santé acquis grâce à une pratique régulière du yoga, veuillez vous référer à la page de Bienvenue à Fleur de Vie.

Nous nous réjouissons d’avoir la joie de pratiquer avec vous !

Namaste

 

FAQ du YOGA

Pourquoi pratiquer?

Pour sa profondeur: le yoga tonifie les muscles et augmente la flexibilité, introduisant une suite de mouvements que l'on pratique rarement dans la vie de tous les jours. Le yoga renforce les muscles du tronc, masse et détoxifie les organes internes. Quant aux techniques de respiration, elles améliorent le système respiratoire et la concentration tout en relâchant tout stress. Un cours efficace de yoga devrait donner de l'énergie et aider à se recentrer dans le moment présent, tout en relaxant.

 

Est-ce pour moi?

Comme vous pouvez le constater plus haut, il y a plusieurs niveaux auxquels vous pouvez apprécier le yoga et en recueillir des bénéfices. En Occident, nous avons tendance à adopter un mode de vie sédentaire qui entraine, au fil du temps, le rétrécissement de nos muscles et de nos tissus conjonctifs. Le yoga pousse les muscles à s'allonger jusqu'à leur capacité maximale, entrainant ainsi le corps à une bonne posture tout en évitant affections et blessures qui pourraient venir avec les années.

Notre corps est également confronté à de nombreux produits toxiques venant, par exemple, de la nourriture, des boissons et des produits hygiéniques que nous consommons et utilisons quotidiennement. Beaucoup de gens ne se rendent pas compte que le corps se repose grandement sur le système lymphatique afin de se débarrasser de cet accumulation néfaste de radicaux libres, provoquant un vieillissement précoce. Cependant, contrairement au système circulatoire, le système lymphatique n'a pas de pompe et se repose sur le mouvement du corps pour manipuler ses glandes, à l'image d'un système hydraulique. Les toxines sont extraites du corps par un système de valves qui assure un transit à sens unique. C'est exactement ce à quoi le yoga se destine: éliminer les toxines et nettoyer le corps de manière optimale, à travers de justes séquences de mouvements.

 

Est-ce plus pour les femmes que pour les hommes?

Il a été encourageant de constater une augmentation constante du nombre d'hommes dans les studios de yoga durant ces 5 à 10 dernières années. Une fois de plus, le yoga a quelque chose à offrir à tout un chacun, enfants inclus, et il y a de nombreux styles de yoga dont certains attireront peut-être plus les hommes ou les femmes. Aucun des sexes n'a plus d'aptitude naturelle au yoga. Les femmes étant généralement plus souples et les hommes plus musclés dans le haut du corps, ce sont deux éléments nécessaires à une pratique avancée du yoga.

 

Dois-je être très en forme?

Je partagerai par la suite un peu plus sur la philosophie du yoga. Pour le moment, je souhaite déjà dire que la pratique physique du yoga n'est qu'un aspect du tout, un microcosme entrainant une modification de notre comportement envers nous-même et la société en général. Il fut un temps où l'on croyait que la compétition était essentielle pour mener au progrès. Aujourd'hui, nous découvrons le potentiel exponentiel de la collaboration rendue possible par le mouvement « open-source ». En résumé, il serait uniquement nécessaire d'être  « très en forme » si vous entriez en compétition, ce qui est totalement incohérent avec la philosophie du yoga. Le plus important est d'écouter votre corps et de ne pas seulement respecter vos limites, mais d'être reconnaissant de vous trouver là où vous êtes, dans votre pratique, au jour d'aujourd'hui. Une bonne condition physique peut, en effet, permettre de pousser l'expression du yoga au niveau suivant, mais cette expression ne fait que de changer et n' « améliore » pas le but réel, qui concerne vos sensations intérieures, et qui peut être atteint dès le premier cours.

 

Dois-je être très souple?

J'espère que vous comprendrez à présent que la seule chose « nécessaire » au yoga est la motivation de participer à des cours avec une juste attitude! Il n'est pas nécessaire d'être déjà souple, car cela équivaudrait à lire un livre de la dernière, à la première page. Votre corps va abandonner ses tensions, libérant le bon degré de souplesse, pour vous, à votre niveau de pratique. De plus, les personnes naturellement souples ou très flexibles doivent faire attention à ne pas trop étirer leurs articulations. C'est un risque minime chez les personnes moins souples.

 

En cas de blessure ou maladie, dois-je éviter le yoga?

Il est évident qu'avec un bon sens du commun et, si nécessaire, un avis médical, ces premiers points de référence peuvent répondre à cette question. Cela étant dit, ayant participé à des retraites où la méditation était pratiquée pendant dix heures par jour, j'ai pu observer que l'ego fait apparaître une armure de maux et de blessures. Autant de raisons pouvant vous convaincre de ne pas vous placer face à des expériences bouleversantes qui pourraient changer votre vie! Idéalement, prenez un moment au début du cours pour communiquer à l'enseignant toute inquiétude ou blessure. Il sera alors possible, si nécessaire, d'éviter certaines postures ou de trouver des modifications moins intenses. Il est important de faire attention à ne pas se montrer trop exigeant envers les poignets et le bas du dos, et de garder à l'esprit que certaines inversions ne sont pas conseillées en cas de pression artérielle élevée ou de grossesse. Mais ne vous inquiétez pas! Suivez la règle d'or qui est de vous écouter et de respecter vos limites (temporaires), et tout se passera pour le mieux.

 

Dois-je m'attendre à des contacts physiques?

Pendant la pratique du yoga, nous cherchons sans cesse à corriger l'alignement et il est souvent bien plus facile pour l'enseignant de repérer, avec un peu de distance, ces déséquilibres. Ces petits ajustements peuvent non seulement être très gratifiants pour améliorer vos postures et aidant pour votre mémoire séquentielle afin de savoir direction dans laquelle aller, mais aussi permettent également d'éviter de vous blesser ou de forcer une posture. A l'exception des cours en petit comité, des cours dédiés aux postures en tandem et de l'acro-yoga, nous n'interviendront qu'en cas de nécessité. En règle générale, avec patience et persévérance, le corps trouve par lui-même le chemin vers l'alignement. Cependant, si pour une quelconque raison vous préférez éviter tout contact physique, n'hésitez pas à nous en informer et nous serons heureux de respecter votre choix, en vous donnant des instructions verbales.

 

Vais-je être endoctriné dans une tradition religieuse?

Bien que le yoga trouve son origine dans la tradition hindoue en Inde, la pratique physique est indépendante des croyances religieuses et tous sont les bienvenus. En plus des noms occidentaux des postures, nous utiliserons également les noms sanscrits par respect pour les origines de la pratique et comme gentil rappel que cette sagesse remonte à plus de 5000 ans. Les noms sanscrits étant souvent utilisés, les connaitre sera également bénéfique pour votre pratique dans d'autres centres.

Il est possible que nous chantions trois fois le mot « OM » à la fin d'une pratique. Certaines traditions croient que lorsque commença la création, la conscience divine et universelle prit forme dans une vibration originelle, manifestant le son « OM ». C'est pourquoi la vibration du   « OM » symbolise la manifestation de l'essence de toute chose. « OM », reflection de la réalité absolue, est décrit comme n'ayant ni commencement ni fin, et englobant tout ce qui existe.

Que ce symbole raisonne ou non en vous, les bénéfices du travail vibratoires avec des sons et de la musique sur la santé sont connus et documentés. Le mot « OM » est particulièrement approprié, avec le « O » encourageant une vibration profonde dans le ventre, laissant progressivement le son aller vers l'extérieur à travers la bouche. Le « M » final permet une vibration à travers les lèvres qui raisonne sur le visage à un niveau plus superficiel. Je vous encourage vivement à l'essayer car, comme pour le yoga, quelque soit le niveau auquel vous souhaitez l'expérimenter, la sensation finale sera très satisfaisante! Cela étant dit, si chanter ce « OM » est inconfortable pour vous, n'hésitez pas à ne pas participer à ce moment de la pratique, et ce sans aucun jugement de notre part.

 

Quand et par qui le yoga a-t-il été inventé?

Il y a beaucoup de controverses concernant ce sujet, la philosophie et la pratique du yoga ayant émergé en Inde il y a plus de 5000 ans. Son développement peut cependant être divisé dans les cinq périodes suivantes:

Le Yoga Védique - Dès la civilisation des Indus-Sarasvati, datant du 7ème millénaire avant   J.-C.

Le Yoga Préclassique - Période de 2000 ans se terminant au deuxième siècle après J.-C.

Le Yoga Classique - Patanjali pendant le 2ème siècle après J.-C.

Le Yoga Postclassique - S'est développé durant les 200 ans après Patanjali.

Le Yoga Moderne - Il a commencé avec Swami Vivekananda au « Parlement des Religions » à Chicago en 1893, suivi par Paramahansa Yogananda à Boston en 1920, qui établit le concept de « Self-Realisation Fellowship ». Le Hatha Yoga a continué sa belle expansion dans les temps modernes avec Sri Krishnamacharya dans les années 60 et Swami Sivananda dans les années 70.

Pourquoi le yoga a-t-il été inventé?

Le Yoga Védique - Il est basé sur une vie emplie de rituels et de sacrifices afin de joindre les mondes matériel et spirituel. Transcender les limitations de l'esprit ordinaire étant à la base du yoga, l'esprit doit rester centré pendant de longues périodes. En cas de réussite, le yogi védique recevait une vision, ou une expérience de réalité transcendantale.

Le Yoga Préclassique - Il vient par lui-même avec les 200 Upanishads, les enseignements sur l'unité cachée de toutes choses, et la Bhagavad-Gita. De nombreuses écoles préclassiques ont développé des techniques de méditation profonde visant à transcender corps et esprit pour découvrir l'essence pure de notre être.

Le Yoga Classique - Il est aussi connu comme le Raja-Yoga. Patanjali est toujours malencontreusement connu comme le créateur du yoga. En fait, il a apporté le yoga aux gens, développant un système de 8 étapes pour séparer la matière de l'esprit et restaurer une pureté spirituelle.

Le Yoga Postclassique - A l'opposé de la période de dualité philosophique énoncé ci-dessus, cette période postclassique réaffirme l'unité dans toute chose. De l'abstraction mentale et du désir de s'extraire du corps, l'accent est porté vers le corps comme temple de l'esprit. C'est de là que s'est développé le Tantra, dont le Hatha Yoga est une approche.

Le Yoga Moderne - Toutes les différentes branches du yoga se sont développées en Occident, combinant sport et psychologie. Les premières femmes ont commencé à le pratiquer dans les années 60.

 

thumb_IMG_3355_1024 (1).jpg